Les Follaterres

Au départ il y a une créature insaisissable. Le follaton, ce courant d’air qui soulève les poussières du Rhône nourricier pour les déposer sur le coteau des Follaterres. Les folles terres. La démesure des senteurs, des lumières et des espaces. La conjugaison du soleil et de la roche.
A l’arrivée il y a mes vins. Ils portent en eux les éléments qui font la richesse de ce terroir d’exception. L’orchis brûlée, la mante religieuse, la gagée des rochers et même le lointain ours de Fully, aujourd’hui disparu.
Ils ont pour nom les Trois Muses, Marsanne blanche, Durize Oriou, Altesse et autre Hermitage flétri. Ils sauront vous séduire, emporter votre palais et votre âme bien au-delà de ce coin de terre privilégié. Vers un sommet d’émotions.
 
Les Follaterres La passion en héritage Une saison dans les vignes Fruit d'une naissance